LES RAPLAPLAS ONT ÉTÉ INVENTÉES EN 2005 À MONTRÉAL

Voici leur créatrice, Erica, une fille sans talons mais pleine d'aiguilles.

À ses débuts dans la vie -années 70, petites fleurs et tout, vous voyez le genre- elle dessine, capture des têtards, joue passionnément aux legos, saute dans les bouses de vaches et apprivoise des lapins, ou cuit des noisettes au caramel sur un coin de fourneau. 
Maintenant qu’elle est grande, elle fabrique des compagnons de chiffon pour les enfants. Et elle dessine, capture des têtards, etc.

L’HISTOIRE DE RAPLAPLA

Formée en design de mode à Montréal, Erica travaille quelques années comme couturière pour le théâtre, puis comme professeure de couture. Se cherchant un bon prétexte pour lancer une ligne de jouets en tissu, elle fait également deux enfants. Lili, l'ainée de ses filles, lui apprend à la dure comment survivre avec un enfant gravement dépendant d'un animal en tissu (un mammouth, en l’occurrence). Cet enseignement sera décisif pour la suite des choses. 

Et en 2005, enfin! Grâce à la perte de son emploi, toutes les conditions favorables sont réunie pour la naissance d'Eglantine, la toute première raplapla.

 

La grande soeur de toutes les raplaplas est en fait toute petite.

Fé, l'autre fille d’Erica, s'empare immédiatement d'Églantine et refuse de la lâcher durant plusieurs années, grognant et mordant quiconque voulait s’approcher de la poupée. À cause de la férocité de sa petite fille, Erica est obligée de reproduire la poupée pour d'autres enfants qui en voulaient: voilà comment est née la compagnie raplapla!

 LE GRAND MAGASIN

La boutique, circa 2010.

En 2009, les poupées trouvent leur maison: au coeur du Mile-End, elles s'installent dans une magnifique boutique pleine de cachet. Il y a même un poêle pour se chauffer en hiver, c’est tout vous dire… L'équipe y établit son atelier et ouvre un espace boutique, où les raplaplas côtoient tout un tas d'objets indispensables comme des pistolets en tissu ou des faux-tatouages de renard.

Au fil des années, les naissances de raplapla se multipliant, Erica décide de trouver une façon de recommencer à dormir la nuit.
Elle est maintenant assistée de Dominique, Lili et Marie-Hélène à l'atelier pour mettre les poupées au monde. En renfort, Natalia (et sa famille!) travaillent de Boucherville durant la haute saison. Merci à notre fabuleuse équipe, sans vous Erica ne pourrait pas vivre à Honolulu dans une hutte en paille et boire des cocktails toute la journée Erica n’aurait jamais le temps d’accoucher de nouvelles idées! 

Depuis 2014, l'Hôpital pour personnes en tissu, dont Dominique est la chirurgienne en chef, offre 9 lits aux peluches malades, accidentées, ou très vieilles.Hôpital raplapla

Erica a aussi fondé la confiserie Dinette Nationale — fabrique de choses sucrées, avec sa grande amie Catherine. Et elle a créé le marché nënë avec Isabelle Aubut et Sandy Dumais, un événement montréalais dédié aux enfants et aux familles, dont elle s'occupe maintenant seule.


PS: Il va s’en dire que Mamouthine et Eglantine occupent toujours une place de choix dans la maison d'Erica.